Vous êtes ici Accueil > Actualités

ALOALO

L’aloalo est un poteau de bois sculpté que les peuples Mahafaly placent sur le dessus de leurs tombeaux, du côté Est. Il est sculpté dans un tronc de mendoravy, un bois imputrescible et inattaquable par les termites. Il peut avoir jusqu’à 2 à 3m de haut. Les aloalo sont toujours plantés en nombre pair car pour les Mahafaly les nombres impairs sont néfastes.

Structure de l’aloalo

L’aloalo est une longue planche :
-  d’abord lisse, formant le pied enfoncé dans la masse de pierres au milieu du valavato
-  puis ensuite, découpée en motifs géométriques superposés : une alternance d’hexagone et de forme de croissants qui symbolise la lune naissante et la lune mourante. Tout en haut des motifs géométriques, il y a le cercle de la pleine lune.
-  enfin, l’aloalo se termine par un sommet sculpté de figurations en ronde-bosse.

Les figurations peuvent représenter :
• la personnalité du défunt ou des biens qui lui étaient chers
• des scènes de la vie quotidienne
• un zébu : qui est indispensable à la vie des Mahafaly, base de leur économie et de leur richesse, de leur relation avec les ancêtres
• des oiseaux : en couple dans la plupart des cas. Ils sont remarqués par leur attachement à leur lieu natal et par leur fidélité conjugale
Au XVIIIème siècle, les aloalosont apparus sur le tombeau Mahafaly. Ils sont réservés seulement aux rois et aristocrates du pays à cette époque. Mais leur usage s’est répandu petit à petit, et aujourd’hui, on les rencontre sur les tombeaux quel que soit la classe sociale du défunt.