Vous êtes ici Accueil > Actualités

Richesse faunistique de la forêt d’Anjiamangirana

Une mission d’inventaire a été effectuée par l’équipe de la Division Mammifères du PBZT dans la Région de Sofia, District d’Antsohihy, forêt d’Anjiamangirana, dans une portion de forêt dénommée Alagnanambe, de coordonnées géographiques : S 15°09’23.9’’ ; E0 47°44’05.7’’ 112 m d’altitude.

LES RICHESSES BIOLOGIQUES DE LA FORÊT ALAGNANAMBE

Après 10 jours d’observations sur 5 pistes dans la forêt d’Anjiamangirana, nous avons découvert la richesse biologique de cette forêt :
 Les pistes longent quelques types de végétation :

savane boisée, forêt dense, forêt au bord de cours d’eau près des terrains de cultures.

JPEG - 40 ko
La savane boisée
JPEG - 51.3 ko
Village d’Anjiamangirana
JPEG - 48.8 ko
La forêt dense
JPEG - 44.4 ko
Végétation bordant un cours d’eau

 Nous y avons recensé 6 espèces de lémuriens

dont deux espèces diurnes, Propithecus coquereli, Eulemur fulvus et quatre espèces nocturnes, Daubentonia madagascariensis, Cheirogaleus medius, Microcebus danfossi, Lepilemur grewcockorum).

JPEG - 48 ko
Cheirogaleus medius
JPEG - 56.3 ko
Lepilemur grewcokorum
JPEG - 49.1 ko
Microcebus dafonssi

 A part les lémuriens nous avons rencontré aussi d’autres groupes de mammifères dont :
• Deux espèces de rongeurs : Rattus rattus et Eliurus myoxinus,
• Une espèce d’insectivore : Setifer setosus
• Deux espèces de chéiroptères : Eidolon dupraenum et Roussetus madagascariensis
• Deux espèces de carnivores : Viverricula indica et Eupleres goudoti

JPEG - 56.9 ko
Setifer setosus

 Il y aurait d’autres espèces de mammifères que nous n’avons pas rencontrées mais qui vivent dans cette forêt, selon notre enquête et notre étude des empreintes.

Cette portion forestière est propice à l’observation des lémuriens et des carnivores. Nous recommandons de renforcer la protection de cette forêt à cause de l’intensité de la pression humaine sur la forêt : feux de pâturage, chasse aux animaux pour la viande consommée par la population locale et/ou pour la commercialisation, coupe des arbres, pistes et sentiers des villageois.

Les investigateurs :
-  RAMAROKOTO Roger, Primatologue-Chercheur Enseignant au PBZT
-  RADOARIVONY, Technicien animalier au PBZT
-  RAKOTONDRAVONY Emile, Technicien animalier au PBZT
-  LEZAFY Marc, guide local et Agent forestier de MAF (Madagascar Aye-aye Found à Anjiamangirana
-  RABETAFIKA Eric, Photographe, cameraman

Texte et photos : RAMAROKOTO Roger, Primatologue-Chercheur Enseignant au PBZT
Jeudi 07 mai 2015