Vous êtes ici Accueil > Activités et innovations > Département Faune

Elevage en captivité des lémuriens au PBZT .

Les lémuriens élevés à Tsimbazaza

  • Famille des LEMURIDES sont les plus nombreux et sont représentées par les espèces :
    •  Lémur couronné,
    •  Lémur à ventre roux,
    •  Lémur aux yeux turquois,
    •  Lémur mongoz,
    •  Lémur brun,
    •  Lémur à front blanc,
    •  Lémur noir,
    •  Lémur catta.
JPEG - 30.3 ko
  • Famille des DAUBENTONIIDES, Daubentonia madagascariensis dit Aye- aye.
  • Famille des CHEIROGALIDES : microcèbes et cheirogales.
  • Famille des INDRIIDES : propithèques de verreaux.
  • Pour la famille des LEPILEMURIDES , aucune espèce ne figure dans la collection animale en captivité au PBZT jusqu’ici.

Naissance et reproduction des lémuriens au PBZT

La naissance de lémuriens en captivité est un indicateur de réussite de soins et d’alimentation appropriés suite à des travaux efficaces et cohérents des différents responsables, en particulier, les vétérinaires, les nutritionnistes, les curateurs, les chercheurs et les soigneurs.
Remarque  : Tous les lémuriens malgaches se reproduisent saisonnièrement sauf l’Aye-aye.

La famille la plus reproductrice est celle des LEMURIDES. En général, les petits naissent vers le mois de septembre jusqu’au mois de décembre.
Viennent ensuite les DAUBENTONIIDES.

JPEG - 34.3 ko
Lémur brun, un petit autour de la taille

JPEG - 73.3 ko
Lémur catta, un petit sur le dos

Pour la famille nocturne CHEIROGALIDES, la naissance est encore rare. C’est la raison pour laquelle une nouvelle cage a été construite l’année 2012 pour améliorer les conditions de vie des Cheirogales et des Microcèbes. Afin d’augmenter le taux de natalité, 3 mâles et 6 femelles de grand Cheirogale ont été mis en groupe en application de la méthode scientifique « effet de groupe et de masse » qui accélérerait la naissance.

A quoi servent les produits d’élevage ?

Selon notre plan de collection, les destinés des produits d’élevage sont multiples :
-  Transfert et/ou échange avec les autres parcs nationaux ou à l’étranger.
-  Réintroduction dans le milieu naturel sous réserve de plusieurs conditions à considérer.
-  Elevage au PBZT en vue de la multiplication et pérennisation des espèces en captivité.

(Texte et photos : RAMAROKOTO Roger, Responsable lémuriens PBZT- courriel : rama_rog@yahoo.fr)